Le Minishogi

See full size imageLe Shogi est un jeu populaire au Japon (15 millions de licenciés) mais il en rebut plus d’un en occident… si bien, que Shigenobu Kusumoto a inventé une version plus moderne (surtout plus petite) :
Le Minishogi ou Gogo shōgi” (aucune référence à l’inspecteur Gadget).

 

Les Règles

Les règles sont les mêmes que le Shogi, il se joue sur un plateau plus petit et avec (forcément), moins de pièces.
Cette différence de taille de plateau n’est pas nouveau, par le passé, on jouait sur du 13×13 cases et même du 25×25 cases (!?).

Le but est identique à celui des échecs : matter le Roi.

Mais la ressemblance s’arrête là, dans le Shogi, on peut utiliser les prisonniers (cela explique la monocouleur des pièces) et surtout les pièces peuvent être promues, cela signifie que la pièce se retourne et sa règle de direction change.

Les Règles du Club d’Alsace

Errata :
– Un pion ne peut être parachuté sur une colonne d’un pion non promue.
– Les échecs à répétition sont interdits.

Le Matériel

Le plateau et les pièces à découper

Sur les pièces, on notera les directions permises par la pièce (donc inutile d’apprendre le kanji pour commencer à y jouer).

Pour une meilleure prise, je vous conseille de coller les pièces (recto/verso) sur du carton épais:

 

Un commentaire

  • BM
    10 avril 2015 - 19 h 06 min | Permalien

    Hello, les liens pdf sont inaccessibles.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *